FAQ

Quel est le processus de fabrication d’un drapeau?

ÉTAPE 1 – Traitement de l’image

Nous allons dans un premier temps, traiter votre fichier, afin de le mettre à la bonne proportion et conforme à nos exigences de production. Une maquette vous sera envoyée par courriel pour approbation finale.

ÉTAPE 2 – Impression

Une fois que nous aurons reçu votre approbation, nous allons procéder à l’impression de votre fichier sur le tissu choisi.

ÉTAPE 3 – Fixation des colorants

Les colorants utilisés pour l’impression doivent être fixés à la vapeur afin qu’ils prennent toutes leurs forces et que les couleurs choisies soient éclatantes.

ÉTAPE 4 – Lavage

Le tissus doit être lavé afin d’enlever l’excédent de colorant qui ne s’est pas fixé dans la fibre. Il sera ensuite séché et pressé.

ÉTAPE 5 – Coupe et couture

Le tissu utilisé est plus grand que le drapeau fini. Il faudra donc couper l’excédent de tissus et coudre le drapeau selon vos exigences.

ÉTAPE 6 – Emballage

Le drapeau sera emballé individuellement dans un sac de plastique

Quels sont les types de finition d’un drapeau?

Plusieurs types de finition peuvent être faits sur un drapeau.

Dans un premier temps, les drapeaux sont cousus tout le tour avec un fil de polyester très résistant. Par la suite, vous devez choisir entre 4 types de finition :

Corde et
cabillot

Corde

Oeillets, généralement 2 par drapeaux

Oeillets

Fourreau, ouvert ou fermé dans le haut selon le besoin

Fourreau

Attaches rapide
 

Attaches rapide

Techniques d’impression

L’étendard détermine la technique d’impression la plus appropriée en fonction de la quantité de pièces à imprimer et de la qualité d’image recherchée par ses clients :

  • L’impression numérique est recommandée pour imprimer en petite quantité un visuel simple ou complexe avec une très belle qualité d’image.
  • L’impression en sérigraphie est plus souvent utilisée pour imprimer un visuel simple en grande quantité.
  • La sublimation sur textile est une technique de transfert thermique d’encre sur un tissu de polyester.
  • A partir d’une imprimante numérique le logo est reproduit sur un papier de transfert. A l’aide d’une presse et sous l’effet de la chaleur et de la pression, l’encre se gazéifie et pénètre dans le tissu de polyester. La sublimation permet d’imprimer avec précision et avec une grande brillance des images de toutes sortes. Les tissus ignifuges sont nombreux et offrent beaucoup de possibilités afin de répondre aux demandes du client.
    Produits offerts : nappe, bannière en satin, tente promotionnelle etc.

Impression recto verso d’un drapeau

Les encres utilisées par L’étendard pour imprimer sur du nylon ou du polyester traversent le tissu. On obtient alors une impression lisible d’un côté et un effet miroir sur l’autre.

La seule façon de remédier à cette problématique est de mettre deux pièces de tissu imprimées dos à dos et d’ajouter entre ces pièces, un tissu opaque.

Bien que cette pratique soit parfois utilisée, L’étendard estime que ce procédé n’est pas vraiment avantageux, car non seulement il est plus coûteux, mais il alourdit le drapeau réduisant ainsi sa durée de vie.

Spécifications techniques

Nos logiciels:

  • Adobe Illustrator
  • Adobe Photoshop
  • Adobe InDesign

Nos lecteurs:

  • Clé USB, carte mémoire
  • CD / DVD

Comment nous transmettre vos fichiers

  • (Par Email, WeTransfer ou FTP)

Adobe Illustrator:

  • Créer un fichier vectoriel.
  • Sauvegarder tous les fichiers en format .eps ou .ai.
  • Le fichier doit contenir toutes les couleurs Pantone.
  • Convertir toutes les polices de caractères en courbes (create outlines) ou fournir les polices de caractères incluses dans le document.

Adobe Photoshop:

  • Toutes les images doivent être à la bonne résolution, soit 120 dpi à pleine grandeur.
  • De préférence, ne pas balayer l’image (flatten image) afin de conserver les niveaux de l’image (layers).
  • Fournir une épreuve couleur ainsi que les couleurs Pantone impliquées.
  • Il est important de nous soumettre des fichiers dont les proportions sont correctes.
  • Les filières peuvent être compressées avec Stuffit ou WinZip pour faciliter la transmission par Internet.

Le fil de couture

Le fil de polyester utilisé par L’étendard pour coudre les drapeaux et autres produits connexes est un fil pré-rétréci et résistant aux ultraviolets.

Des fils de couleur son parfois utilisés pour rendre la couture moins visible et donner au produit un fini irréprochable.

Les coutures de bâti et de finition

La compagnie L’étendard travaille sans relâche pour assurer la durabilité de ses drapeaux et autres gammes de produits connexes.

Dans cette optique, les techniques de couture utilisées sont déterminantes. C’est pourquoi, depuis plusieurs années, les spécialistes de L’étendard s’emploient à expérimenter, à mettre au point et à tester celles qui donneront le meilleur résultat.

Les colorants

Pour fabriquer les drapeaux, L’étendard utilise des colorants résistants aux ultraviolets. Ces colorants très spécialisés requièrent une expertise particulière afin d’obtenir un résultat impeccable et des couleurs riches et brillantes.

Des colorants acides sont utilisés pour le nylon et des colorants dispersés pour le polyester. Ils sont fixés à la vapeur afin d’obtenir une pénétration parfaite et un lavage est nécessaire pour enlever l’excédent de colorant.

Les différentes qualités de nylon : les deniers

Pour fabriquer les drapeaux (et certains autres produits dérivés), L’étendard utilise un nylon titrant 70, 200 et 210 derniers. Certains sont donc plus soyeux, plus lourds ou plus épais.

Le gouvernement du Canada et les provinces utilisent du nylon 70 deniers, particulièrement soyeux et léger, tandis que les États-Unis optent pour un nylon 200 deniers, plus lourd et plus résistant, mais qui nécessite plus de vent pour le faire flotter.

Le denier est une unité servant à mesurer le poids en grammes d’un fil sur une longueur de 9 000 m (± 29 529 pi’). Par exemple, 20 deniers signifie que 9 000 m d’un fil pèsent 20 g (± 0,70 oz).

Mise en berne du drapeau

Les institutions publiques doivent mettre le drapeau en berne lorsque le gouvernement décrète un deuil national. La mise en berne s’effectue en plaçant le drapeau à mi-mât.

Le règlement sur le drapeau du Québec stipule que c’est le Conseil exécutif qui décide de la mise en berne.

Formats officiels des drapeaux protocolaires

Les formats des drapeaux protocolaires sont régis par des normes strictes.
À titre d’exemple, voici les proportions applicables aux drapeaux officiels des provinces du Canada.

Drapeaux Unité de largeur/Unité de longueur
Canada 1 sur 2
Alberta 1 sur 2
Manitoba 1 sur 2
Terre-Neuve 1 sur 2
Territoires du Nord-Ouest 1 sur 2
Ontario 1 sur 2
Saskatchewan 1 sur 2
Yukon 1 sur 2
Nunavut 1 sur 2
Île-du-Prince-Édouard 2 sur 3
Québec 2 sur 3
Nouvelle-Écosse 3 sur 4
Colombie-Britannique 3 sur 5
Nouveau-Brunswick 5 sur 8

Durée de vie d’un drapeau

La durabilité des drapeaux fabriqués par L’étendard est une préoccupation constante qui se traduit par la recherche et la maîtrise des plus récentes technologies et de matériaux innovants.

Les facteurs environnementaux et l’utilisation prévue du drapeau jouent un rôle déterminant sur sa durée de vie.

En règle générale, L’étendard estime qu’un drapeau exposé à des conditions normales et manipulé adéquatement commencera à montrer ses premiers signes de détérioration après cinq à six mois d’utilisation. Ces signes s’accentueront au fil des semaines ou des mois.

Tous droits réservés © L'étendard - Drapeaux et bannières